[FRsAG] Veeam Backup, Datacore et Direct San Access

Fx efishp+frsag at gmail.com
Sam 14 Sep 13:52:36 CEST 2019


On Fri, 13 Sep 2019 at 16:52, Olivier Vailleau <olivier.vailleau at gmail.com>
wrote:

> C'est bien ce que je craignait/pensait/
>
> D'ailleurs, question subsidiaire... Est-ce que Datacore "dénature" le
> format du volume ? Les données présentes sur la baie sont -elles à la sauce
> Datyacore ?
> Par exemple, si je publie un volume d'une netapp (ou autre) vers un
> windows via un Datacore, , le Windows formatera son filesystem en NTFS.
> Si par le plus grand des hasard (et par la volonté d'un esprit tordu), le
> volume devient d'un seul coup publié directement de la baie à la machine
> cliente (en contournant Datacore), sera-t-il exploitable ?
>

Je ne suis pas un expert DataCore mais dans mes souvenirs, il agit comme
toute solution de virtualisation du stockage. Il groupe des LUN en backend
et créé ses disques virtuels en prenant des stripes de ci, de là, en
fonction de la politique définie au niveau du pool.
Les données ne sont pas dénaturées, pas plus qu'un grappe RAID ne dénature
ses données. DataCore virtualise le stockage et rajoute donc une couche
intermédiaire entre le système d'exploitation et le code de la baie de
stockage.
À moins que DataCore ait un mode "pass through" (mais dans cas, quel
intérêt d'avoir une couche intermédiaire ?), il n'est pas possible de
monter le stockage backend directement. Ce serait comme monter un disque
dur extrait d'un grappe RAID-5 : illisible et corruption garantie si
écriture.


Ou autrement dit, le jour ou je quitterai Datacore, est-ce que je pourrait
> reprendre mes volumes en direct sans perdre leurs données ?
>

Mettre une couche de virtualisation, DataCore ou autre, c'est donner le
contrôle à ladite couche. En général, la sortie passe par un export des
données par un outils tiers en diminuant les pools au fur et à mesure pour
récupérer la volumétrie au fur et à mesure, à mois d'avoir suffisamment de
stockage à côté pour héberger les données exportées.

Ceci dit, je n'ai pas touché à du DC depuis plusieurs années, donc cela a
peut-être changé depuis.

Remarque subsidiaire : autant je peux voir des avantages à déporter le
contrôle au niveau logiciel sur un Windows pour exploiter du JBOD ou des
baies basiques type MSA HP, je vois pas l'intérêt de mettre un Data ONTAP
derrière un DataCore, à moins qu'il ne s'agisse d'un E-Series et non pas
d'un FAS.

Mes 2 octets.
Bon weekend.


> Le ven. 13 sept. 2019 à 14:47, Ludovic Scotti <tontonlud at gmail.com> a
> écrit :
>
>> Tu ne pourras sauvegarder tes luns NetApp. En effet même si depuis ta
>> NetApp tu présentais tes luns à ton serveur de backup, Veeam ne saurait pas
>> qu'en faire car il ne connait que des luns DataCore
>>
>> Le ven. 13 sept. 2019 à 11:00, Olivier Vailleau <
>> olivier.vailleau at gmail.com> a écrit :
>>
>>> Bonjour les gens,
>>>
>>> Dans mon infra, J'ai du stockage NetApp, publié via Datacore vers mes
>>> ESX.
>>> Je backup avec Veeam, mais c'est extrèmement lent et la destruction des
>>> snapshots de backup me parasitent mes ESX.
>>> Je pensais passer vers du veeam entreprise plus pour bénéficer du Direct
>>> San Access, de façon à libérer mes ESX des opérations de sauvegarde.
>>>
>>> Dois-je backuper les volumes sur les Netapp ou bien sur les Datacore ?
>>> Est-ce faisable que Veeam aille directement chercher les data vers les
>>> Datacore ?
>>>
>>> Merci d'avance pour vos réponses, retour d’expérience, etc.
>>> Olivier
>>> _______________________________________________
>>> Liste de diffusion du FRsAG
>>> http://www.frsag.org/
>>
>>
>>
>> --
>> Ludovic SCOTTI
>>
> _______________________________________________
> Liste de diffusion du FRsAG
> http://www.frsag.org/
-------------- section suivante --------------
Une pièce jointe HTML a été nettoyée...
URL: <http://www.frsag.org/pipermail/frsag/attachments/20190914/ec5226ac/attachment.html>


Plus d'informations sur la liste de diffusion FRsAG